Madagascar, association humanitaire BABAKOTO, aide aux enfants de la commune
     d'Antoetra

2017

Informations et point sur nos actions à Antoétra.

16 juin 2017

LA MISSION D'AVRIL 2017.

Pour les travaux concernant l'équipement de mâts d'éclairage public dans les villages et du réseau d'eau du village d'Antoetra capitale voir notre page L'actualité des chantiers et actions en cours à Madagascar.
Cette mission a commencé par un déplacement chez un fournisseur à Antanarivo. Le lendemain nous rejoignons sans encombre Ambositra. Nous y rencontrons Maurice pour discuter de la mission. En soirée nous sommes à Antoetra pour planifier le programme de notre intervention. Nous nous déplacerons vers les villages avec 5 porteurs pour les valises et le gabarit. Nous y distriburons des bonbons et des tee-shirts
Des réunions sont organisées avec les chefs de villages, les chefs de quartiers pour bien expliquer qu’il est important de bien entretenir ce que l’association met en place dans les villages, aussi bien les mâts que les bornes fontaines. Nous précisons à Antoetra que le comité de l’eau doit être responsable des ouvrages qu’on leur donne. L’eau et la lumière c’est pour les Zafmanirs.
La rencontre avec le maire d’ANTOETRA pour un compte rendu de la mission et l'achat d'outils à Ambositra pour les maçons clôture notre intervention.

28 mars 2017

Sur tous les chantiers, à Antoetra capitale et dans les villages, les derniers travaux et préparatifs,
en vu de notre prochaine intervention, sont effectués cette semaine.
Voir" L'actualité des chantiers et actions en cours à Madagascar."
pour le dernier point sur les réalisations avant retour de la mission d'avril 2017.

2016

Informations et point sur nos actions à Antoétra.

28 octobre 2016

LA MISSION D'OCTOBRE 2016.

RESEAUX D'EAU : Nous avons rencontré les Chefs de villages concernés. Ils nous ont assuré de la participation des habitants aux travaux, de l’entretien de leur réseau et installations et de la collecte d'une taxe sur l’eau minime (0.30 euros par famille et par trimestre). Le suivi de cette collecte est bien organisé et son produit est bien déposé sur un compte bancaire dédié. Les réparations des fuites, changement d’un robinet, … sont assurés.
La rénovation du réseau d’Antoetra village est un gros chantier. Nous avons rencontré les Membres du CPE, les élus qui seront chargés de la gestion future du réseau, avec eux nous sommes allés reconnaître la nouvelle source. En période de sécheresse elle avait un très bon débit, l'eau est bonne et son captage est relativement facile. Dans le village des points particuliers de desserte CEG, Centre de santé, borne du marché etc… ont fait l'objet d'études précises.

L’ENSEIGNEMENT PRIMAIRE : Les 33 écoles primaires construites par Babakoto fonctionnent. Nous avons rencontré la plupart des Directeurs et leur avons remis à tous un ballon de foot. Les fournitures scolaires sont maintenant assurées par l’Etat et par les Parents. Babakoto n’intervient plus.

Les 18 subventions pour assurer le salaire d’enseignants « suppléants » ont finalement, sur décision de Monsieur le Ministre, en 18 enseignants « fonctionnaires » (titulaires). Ils sont tous originaires des villages, donc assurés de rester. Cette décision remercie tous les membres et donnateurs de Babakoto qui ont permis la réalisation des écoles. Le Ministre de l'Education est venu à Antoetra remettre les arrêtés d’embauche aux Enseignants. Un mois plus tard, c’est la Ministre de la population qui a visité Antoetra. La commune d'Antoetra devient une « vitrine ».
Nous avons offert aux écoles qui ont obtenu les meilleurs résultats à l’examen du CEPE un globe terrestre.

L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE : Les 3 Collèges d’Enseignement Général de la commune fonctionnent bien et les résultats obtenus au dernier BEPC sont encourageants. Il n'y a pas d'aide de l’Etat pour les CEG et tous les frais de scolarité sont à la charge des parents. Babakoto a décidé d’aider fortement la scolarité secondaire. Nous avons distribué lors de cette mission 7024 cahiers, 2334 stylos, des boites de craies, des globes terrestres, des livres scolaires. Tous ces cahiers et stylos alimentent une coopérative scolaire qui les revend aux Parents à 20 % de leur valeur d’achat. Les fonds ainsi dégagés servent à payer les frais d’inscription aux examens et à l’entretien des bâtiments. Un Compte Rendu d’utilisation des fonds nous est adressé chaque année.

ESF – Electriciens Sans Frontières : Lors de cette mission nous étions accompagnés d’agents EDF qui sont venus voir les réalisations faites par ESF. Nous avons visité les villages d’Antoetra, Faliarivo, Sakaivo Nord. Ils ont pu y voir l’électrification des deux centres de santé ainsi que le réseau d’eau de Faliarivo financés par ESF.

AUTRES ACTIONS : Au cours de cette tournée 400 kg de vêtements apportés de France ont été distribués équitablement dans les villages d'Antoetra, Faliarivo et Sakaivo Nord. 17 téléphones portables et leurs chargeurs solaires ont été offerts aux fokontany (villages). Ce moyen de communication permettra aux villageois, en ce rendant aux points captage du réseau, d'alerter les autorités sur les urgences médicales, ... .

28 juin 2016

LA MISSION D'AVRIL 2016 DANS LES VILLAGES DE LA COMMUNE D'ANTOETRA.
LA DISTRIBUTION DE VETEMENTS.

Cette action des débuts de Babakoto se poursuit à chacune de nos interventions. Deux distributions sont réalisées au cours de cette mission comme l'indique le rapport : "Nous arrivons vers 16h au village (TANAMBAO SUD) et en profitons pour faire une première distribution de vêtements. Je laisse le soin à Richard, l'instituteur du village qui connait bien les familles de la faire en notre présence." et aussi "Nous réalisons une deuxième distribution de vêtements, le village (SAKAIVO SUD) est en liesse, Jean-Claude ouvre sa valise et laisse choisir les mamans, une grande animation sans précédent s’organise devant notre hébergement et nous avons du mal à calmer les esprits. L’excitation est à son comble en cette fin de journée dans le village.".
Les sourires des enfants et des mamans à cette occasions nous montrent la valeur de notre geste. Cela fait vraiment plaisir de toucher du doigt
le bonheur que tous les membres de Babakoto apportent aux habitants des villages d'Antoetra.

18 juin 2016

LA MISSION D'AVRIL 2016 DANS LES VILLAGES DE LA COMMUNE D'ANTOETRA.
L'HEROÏSME DES "MISSIONNAIRES" DE BABAKOTO

Le départ pour la mission de Jean-Claude et Jean-François (lire article précédent) s'est effectué sans aucun incident.
Dès le 17 avril, ils étaient en route pour rejoindre TANAMBAO pour leur première intervention.
Malgré ce départ tranquille, cette mission devient rapidement la plus difficile jamais réalisée par des amis de Babakoto.
Jean-Claude pendant la Mission d'avril 2016 à Antoetra

Une des premières actions concrètes nécessite le déplacement au barrage de TANAMBAO. Dans le trajet Jean-François glisse dans une descente, voulant se rattraper il se fait mal au poignet gauche et ressent une vive douleur. Le 18 Avril son poignet lui fait terriblement mal et l'inquiètude pour la poursuite de la mission s'installe. Cependant Jean-François effectue le trajet vers SAKAIVO SUD sur sentier particulièrement boueux et glissant.
Le soir Hery masse mon poignet particulièrement douloureux ! Il me dit qu’il n’y a rien de cassé, que ce n’est pas osseux mais musculaire. Pour lui il y a un déplacement musculaire, effectivement je constate qu’après ce massage, mes doigts sont plus mobiles et que j’arrive à ouvrir et fermer ma main gauche, chose que je n’arrivais pas à faire depuis ma chute. Hery me dit qu’il faut faire encore deux massages et que cela ira mieux ensuite !
Jean-François pendant la Mission d'avril 2016 à Antoetra

Le 19 avril, au réveil, Jean-Claude commence à être dérangé par des crises d’allergies. Bien éprouvés nos deux valeureux compagnons entreprennent les 5h de trajet entre SAKAIVO SUD à BENSINGAHORY, marche particulièrement difficile du fait de la configuration du sentier, boue et cailloux glissants. La plus grande partie de ce sentier est constituée d’une descente interminable. Ils arrivent sur les genoux ! Pour sa part,Jean-François qui n’aime pas descendre quand les pentes sont raides, ne serait pas allé bien plus loin.
Le 20 Avril à l'aube l'équipe repart pour AMBALAVERO par un circuit sans difficultés particulières. A 14h Jean-François, Jean-Claude et les accompagnateurs partent pour la source, implantation par GPS du captage, du réservoir et des bornes fontaines qui seront à l’extérieur du village. Au retour Jean-Claude constate qu'il est couvert de boutons et ne dort plus la nuit, et pour sa part Jean-François voit son poignet qui part dans tous les sens. Il devient urgent de le faire immobiliser. La difficile décision de ne pas poursuivre plus loin les investigations est prise. Le lendemain, ils ne peuvent pas envisager d'aller à ANALAMANANA comme prévu.
Le 21 avril commencera le rebroussement de chemin pour retourner à ANTOETRA le plus vite possible. Il ne faut pas que l’état de Jean-Claude s’aggrave, cela peut être dangereux. Ils s'arrêtent à FALIARIVO pour se reposer car le circuit de retour est particulièrement difficile pour 7h de marche. Ils n’iront plus dans les broussailles car ils sont certain à ce moment là que ce sont les plantes locales qui procurent les boutons et démangeaisons de Jean-Claude.
Jean-Claude pendant la Mission d'avril 2016 à Antoetra

La grande journée de marche débute à 8h. Les sacs sont remplis des excellentes oranges bien juteuses qui poussent à AMBALAVERO. Elles ont été d’une très grande utilité tout au long du chemin de 18 Km avec de nombreux dénivelés d’AMBALAVERO à FALIARIVO. Jean-François se fatigue rapidement dans la première grande montée, il est épuisé et manque d’énergie. Par contre Jean-Claude, malgré son allergie, à une forme Olympique, il est toujours devant comme les ZAFIMANIRY (Mais sans les paquets sur la tête et sur le dos !). L'équipe se partage en deux, afin de ne pas freiner les ardeurs des plus vaillants. Jean-François reste en queue de file avec JOSEPH qui se montre d’une patience d’or avec lui. Jean-Claude arrive une demi-heure avant nous, vers 16h. Coca, repos allongé jusqu’à l’heure du repas, riz, poulet, bouillon leur sont d'un grand réconfort. Ils n’en peuvent plus et se couchent.
Jean-Claude pendant la Mission d'avril 2016 à Antoetra

Le 22 Avril nous nous levons à 6h. Jean-Claude a très mal dormi, il est couvert de boutons, c’est impressionnant. Jean-François a encore mal au poignet mais c’est largement supportable. Il y un endroit où on capte le réseau téléphonique, Jean-Claude téléphone à Maurice pour le prévenir de la situation. Ils restent à FALIARIVO toute la journée pour récupérer de la marche d’hier. Ils partiront demain matin pour ANTOETRA. 3h de marche c'est jouable après tout ce qu'ils ont fait. Ils se couchent à 20h30 alors que dehors il pleut "plein pot".
Jean-François pendant la Mission d'avril 2016 à Antoetra

Petit jour à 6h le 23 Avril, l'état de Jean-Claude ne s'améliore pas, pour le moment. Ils prennent des photos de son dos et de ses bras, car personne ne pourra croire dans quel état il a été durant ces derniers jours. La main gauche de Jean-François a bien dégonflée, cependant son poignet est inutilisable. Ils ont pris une sage décision, continuer une semaine de plus dans ces conditions auraient été particulièrement difficile. Ils arrivent à ANTOETRA vers 11h30. Le soir ils se réconfortent en dégustant une délicieuse soupe de légumes préparée par la femme de Rémi.
Le 24 Avril, ils rejoignent en taxi de brousse AMBOSITRA. Ils y arrivent vers 10h après avoir été éprouvé par deux pannes sur la piste et une sur le goudron de la N7. Enfin le 27 avril, ils sont à TANANARIVE où Jean-François, à l’hôpital militaire est dianostiqué d'une fracture du radius on lui plâtre l’avant-bras et le poignet. Jean-Claude consulte plusieurs médecins pour trouver l’origine de ses allergies. Plus tard, des échantillons d’herbes locales ont été rapportés en France. Après tests avec une Allergologue, 3 herbes sont identifiées comme étant la cause de ces allergies. Le 30 Avril, Jean-Pierre et Jacqueline arrivent à TANANARIVE pour la deuxième partie de la mission 2016. Ils peuvent enfin réconforter nos valeureux intervenants. Du 1 Mai au 4 Mai, Jean-Claude et Jean-François se reposeront en attendant le retour pour la France. Jean-Claude pendant la Mission d'avril 2016 à Antoetra

3 juin 2016

VOICI LE POINT DES ACTIONS TECHNIQUES ET ADMINISTRATIVES DES DEUX MISSIONS D'AVRIL ET MAI 2016 POUR ANTOETRA.

Le 16 Avril 2016 nous effectuons le matin le trajet d'Antananarivo à Ambositra sur une route fortement dégradée entre Antsirabe et Ambositra. Dans l'après-midi nous rendons visite au maire d'Antoetra pour mise au point de l'expédition.

Le 17 Avril 2016 nous partons à 7h d'Ambositra. Après le trajet sur N7, nous empruntons une piste difficile en raison de 5 jours de pluie en pays ZAFIMANIRY. A 12h30 nous sommes à TANAMBAO. Mais bien avant un comité d’accueil nous avait souhaité la bienvenue et nous avait aidé dans les passages difficiles. Les places et rue du village sont une véritable patinoire de boue.
Nous sommes accueillis avec un repas et des boissons. Le chef du village nous remercie de notre venue, et nous dit qu’ils sont contents car depuis qu’il y a l’eau dans le village les enfants n’ont plus de diarrhée.
Nous visitons les installations dans le village, les bornes fontaines sont très bien réalisées. Nous partons ensuite visiter le barrage. Il est magnifique et le trop plein est bien géré par les villageois.
Jean-Claude réalise une sensibilisation auprès des autorités du village concernant l’entretien des installations. Eviter que les enfants jouent avec les bornes fontaines, pour ne pas casser les robinets, entretenir le réservoir et nettoyer régulièrement la trace de la conduite d’alimentation.
Nous revenons vers le village et en profitons pour faire une première distribution de vêtement. Nous confions, en notre présence, la distribution à Richard, l'instituteur du village qui connait bien les familles.

Le 18 Avril 2016, lever à 6h et arrivons à 9h15 à SAKAIVO SUD après avoir parcouru un sentier particulièrement boueux et glissant. Nous sommes accueillis à quelques kms avant le village par les anciens et chef du village. Le comité d’eau et les autorités du village sont tous rassemblés dans une petite pièce pour la cérémonie d’accueil. Nous visitons les bornes fontaines avec les conseils et remarques avisés de Jean-Claude, le travail est bien réalisé dans l’ensemble. Le réseau lui n’est pas encore installé du fait des problèmes liés à la construction du barrage. L'après-midi nous partons tous au barrage, Jean-Claude et moi ne reconnaissons pas vraiment les lieux. Mais il est vrai qu’entre les intempéries, le nettoyage et débroussaillage du site les apparences ont fortement changées. Vue la configuration du chantier, Jean-Claude propose de réaliser une extension du barrage afin de résoudre le problème, ce qui fera de ce chantier le plus gros barrage réalisé par BABAKOTO.

Le 19 Avril 2016 après le petit déjeuner nous nous réunissons avec les autorités du village. A notre départ, il y a des témoignages très touchant de la part de la population. Nous avons mis 5h de SAKAIVO SUD à BENSINGAHORY, marche particulièrement difficile du fait de la configuration du sentier, boue et cailloux glissants. La plus grande partie de ce sentier est constituée d’une descente interminable. Nous repartons vers 15h pour la source. Vu le peu de distance qu’il y a de la source au village, il est décidé de faire un captage avec un réservoir d’environ 2 m3 sur un petit terre-plein où se trouve actuellement quelques bananiers ! (Il y a suffisamment de dénivelé entre la source et le village). Nous implantons ensuite les bornes fontaines avec le réseau dans le village, aidé des enfants qui participent activement au comptage des pas.

Le 20 Avril 2016 nous partons à 7h30 pour AMBALAVERO. Nous y arrivons à 9h45 grâce à un circuit sans difficultés particulières. Village très chaleureux, beaucoup de villageois viennent nous serrer la main ainsi que tous les enfants du village en sortant de l’école. A 14h départ pour la source, implantation par GPS du captage, du réservoir et des bornes fontaines qui seront à l’extérieur du village. En raison de nos états de santé nous décidons d'annuler le déplacement à Analamanana. Nous rebrousserons chemin pour retourner à ANTOETRA le plus vite possible. De ce fait nous ne pouvons intervenir à ANALAMANANA, AMPASINA et SAKABE. Pour ce qui est de FEMPINA nous ne verrons pas les nouvelles installations faites récemment et que nous devions vérifier.

Le 22 Avril 2016 Nous profitons de ce temps de pause pour finaliser et mettre au propre les contrats entre BABAKOTO et les maçons.
Le 25 Avril 2016 AMBOSITRA Visite à Maurice, le Maire, pour faire le bilan de la mission.
A partir du 27 Avril 2016 nous sommes à TANANARIVE ce qui nous permet la visite à notre fournisseur de tuyaux et accessoires…

Le 30 Avril 2016, Jean-Pierre et Jacqueline arrivent à TANANARIVE pour entreprendre la deuxième partie de la mission 2016. Nous faisons le bilan de la première partie de mission avec Jean-Claude et Jean-François. Nous nous rendons chez Plascom, notre fournisseur de tuyaux et accessoires pour emporter avec nous un rouleau de tuyau manquant et des raccords pour le chantier d’Ambalavero.
Le 2 mai 2016, Jean-Pierre et Jacqueline arrivent à Ambositra. Le soir ils rencontrent Maurice, le Maire pour organiser les réunions au village mercredi.

Le 3 mai 2016 Journée à Ambositra, Plusieurs de nos fournisseurs sont visités et nous prenons un premier contact avec la DREN (Direction Régionale de l’Education Nationale), équivalent de notre Rectorat. Nous rencontrons aussi la CISCO (Circonscription Scolaire), équivalent de notre Inspection académique. Avec ces 2 administrations nous faisons un premier point de la situation des enseignants sur Antoetra.
Le 4 mai 2016 Nous partons de très bonne heure pour rejoindre Antoetra. Au cours de cette journée très chargée, nous visitons le CSB (Centre de Santé), La Mairie…. Mais surtout nous organisons deux réunions importantes :
Avec les Directeurs des 3 CEG nous faisons le point de leurs demandes et dégageons les priorités dans les demandes formulées (livres scolaires et fournitures scolaires). Nous leur remettons les fiches de liaison à nous retourner avant le 30 août, ces fiches nous informant sur les effectifs scolaires et sur les résultats scolaires (les réussites au BEPC).
Le 21 mai nous recherchons dans Tana les livres scolaires pour les CEG de Faliarivo et Ankarenana, livres que nous finissons par trouver. Nous achetons les livres nécessaires qui seront distribués à la rentrée prochaine d’octobre. Nous faisons faire dans la rue des tampons afin de « marquer » les livres fournis par Babakoto.

Avec les Chefs de fokontany (villages) qui ont des réseaux de distribution d’eau obsolètes ou à compléter (6 villages sont concernés). Afin d’appréhender l’ampleur de cette tâche, nous avons remis aux Chefs de fokontany concernés des photos satellites de leurs villages. Nous leur avons demandé d’y reporter les bornes existantes, les canalisations, les diamètres, l’emplacement des captages et des réservoirs.
Nous procédons à une formation au déroulage des tuyaux avec une équipe d'Ambalavero venue chercher 3 roules.

Du 5 au 8 mai 2016, nous sommes sur Ambositra. Plusieurs réunions sont organisées avec la DREN, la CISCO afin de dresser la liste exacte des enseignants qui doivent obtenir une subvention dans le cadre des contrats signés entre la CISCO d’Ambositra et Babakoto.
Au terme de ces entrevues, il ressort que 19 subventions manquent. Avec Maurice, le Maire, nous avons monté tous les dossiers de demande de subvention avec leurs pièces justificatives. Au terme de ce séjour à Ambositra nous remontons sur Tana avec tous ces dossiers en main et la ferme intention de rencontrer le Ministre de l’Education Nationale et d’obtenir ces 19 subventions manquantes.

Les 9 et 10 mai 2016, à Tana, nous obtenons un premier rendez-vous avec le Directeur de la Planification de l’Education (DPE). Nous lui présentons notre problème et tentons de lui remettre les dossiers aux fins de régularisation. Il n’accepte pas de prendre en charge les dossiers. Nous insistons près de lui pour obtenir une entrevue près du Ministre. Le Ministre est absent et ne pourra nous recevoir qu’entre le 20 et le 24 mai 2016.
Le 20 mai 2016, Comme convenu nous reprenons contact avec le Directeur de la Planification de l’Education(DPE) qui nous demande un complément de dossier. Ce sera chose faite dans la journée. Rendez-vous est fixé avec le Ministre pour le lundi 23 mai à 15 heures.
Le rendez-vous avec le Ministre est finalement avancé à 14 h 30. Nous rencontrons Monsieur RABARY, Ministre de d’éducation, homme très abordable, simple. Il nous écoute longuement, nous dit comprendre tout à fait notre demande selon lui justifiée puisque actée par contrat…. Il nous dit aussi ne pas être en mesure aujourd’hui de nous donner les 19 subventions attendues, mais il nous promet que celles-ci seront en place pour la prochaine rentrée scolaire C’est ce que nous attendions !). De toute évidence il avait vu notre dossier avant notre entrevue. Il nous demande de lui laisser les 19 dossiers. Il remercie l’association Babakoto et ses partenaires pour l’aide efficace apportée à l’éducation dans ce coin perdu de Madagascar. Il nous remet un «Certificat de reconnaissance » pour notre précieuse contribution dans l’amélioration de l’éducation à Madagascar.

24 mars 2016

De nouveaux chantiers chantiers Babakoto sont en cours.
Comme indiqué sur l'article du jounal Midi Madagasikara du 25 mars "Eau assainissement et hygiène : Une priorité pour l’association humanitaire babakoto ...", c'est bien sur ces points que porte actuellement les actions principales de l'association.
Nous vous invitons à lire cet article du journal pour apprécier les actions en cours en ce début 2016.

2015

Informations et point sur nos actions à Antoétra.

26 octobre 2015

CE MOIS D'OCTOBRE 2015 VOIT LA RÉALISATION COMPLÈTE DE L'OBJECTIF PRINCIPAL DES MEMBRES FONDATEURS DE L'ASSOCIATION BABAKOTO.
CHAQUE VILLAGE DE LA COMMUNE D'ANTOETRA EST MAINTENANT ÉQUIPÉ D'UNE ÉCOLE PRIMAIRE PUBLIQUE.

Avec l'inauguration de l'EPP d'Ambatomalama la rentrée scolaire de ce mois d'octobre marque le terme de l'action première de notre association.
Tous les enfants de chacun des villages de la commune d'Antoetra disposent des salles de classe nécessaires à leur scolarisation.
Pour compléter et parfaire la réussite de cette action un collège a aussi vu le jour à FALIARIVO.
De nombreux jeunes pourront ainsi accéder à des études secondaires, des jeunes filles notamment.
La poursuite des études est très diffile à envisager pour les enfants des villages éloignés du bourg d'Antoetra.
Ecole d'Ambatomalama et collège de FALIARIVO
Voir la page photos 2015 pour plus de détails.


Nous adressons nos remerciements à tous ceux qui ont contribué à ces réalisations depuis plus de dix ans.

Vos participations ont été multiples :
vente d'artisanat, de confiture, de brocante, ... organisation de repas, de concert, ... musiciens, chanteurs, danseurs, acteurs ... ,
généreux donateurs, adhérents fidèles de l'association,
et vous tous qui régulièrement ou ponctuellement avez soutenu notre action en France.

Votre participation bénévole habitants de la commune d'Antoetra, autorités municipales, de l'éducation nationale,
gendarmes, ouvriers, artisans, fournisseurs, journalistes, ...
nous ont assuré le soutien indispensable à Madagascar pour mener à bien nos missions et l'exécution des chantiers.

24 mai 2015

VOICI LE POINT SUR LES JOURS DE MARCHE DE LA MISSION d'avril 2015 A ANTOETRA.

Le 11 avril nous arrivons à ANTOETRA.
Le lendemain sera notre premier jour de marche pour nous rendre au village de FEMPINA.
Une equipe de six porteurs nous accompagnera.

Le 12 Avril (7h de marche dans la journée) :
Levé 6h30. Les porteurs sont partis à 4h ce matin de FEMPINA pour nous rejoindre. Nous partons à 7h15, notre marche se déroule sans encombre, malgré quelques passages à guets auquel je ne suis plus vraiment habitué. Je ne m’attendais pas à ce genre d’exercice, mais je reste bien droit sur mes quilles et fait honneur au cortège. Arrivée à FEMPINA à 11h30, je suis surpris par le rythme soutenu de la marche des ZAFIMANIRY. heureusement que je m’étais un peu entrainé. Nous marcherons encore plus de 3h entre la source et le village pour réaliser les relevés.

Le 13 Avril (7h de marche dans la journée) :
Levé 6h00, Petit déjeuné et Départ pour le village d’AMBAHONA avec 6 porteurs (3 heures de marche). Arrivée à AMBAHOMA à 10h où nous sommes accueillis par une armée d’enfants tous souriant. Afin de baisser la pression de l'eau au village, nous descendons à la purge soit uke petit mise en jambes d'une bonne heure de marche. A 14h30 nous partons voir le captage de la source avec le barrage, périple épuisant, surtout les derniers 100 mètres avec un très fort dénivelé. Nous réalisons au retour une TRACE par GPS jusqu’aux maisons encore non équipées à QUEIRANA qui se trouvent à environ un bon Km d’AMBAHOMA. Nous retournons à AMBAHOMA par les crêtes, superbe vue sur le paysage à 360 °. Nous arrivons à la tombée de la nuit à notre lieu d’hébergement, Jean-Claude est fatigué ce soir il se couche de suite sans manger.

Le 14 Avril (4h de marche dans la journée) :
Départ à 8h, on traverse le village d’AMBATOMALAMA puis un autre village ZAFIMANIRY, tout les habitants nous regardent du haut du village, j’avais l’impression qu’ils nous attendaient. On rencontre des jeunes chercheurs d’or qui font un bout de chemin avec nous, ambiance très joyeuse avec ces jeunes gens. J’ai le souvenir qu’un tout petit enfant de 3 ou 4 ans, que j’ai rencontré sur le chemin avec ses parents, marchait devant moi et quand il s’est retourné, croyant voir ses parents et qu’il m’a vu, il est partit en courant les bras en l’air en hurlant de terreur. Je ne pensais pas qu’un VASAHA pouvait faire aussi peur. Pas mal de passages à guet sur ce parcours. Ca va je me suis pas encore cassé la figure. Nous arrivons à SAKAIVO SUD vers 11h.

Le 15 Avril 2015 (5h de marche dans la journée) :
Nous partons vers 8h30 avec le chef du village pour repérer le captage de la source. Un groupe d’enfants dévalent à toute vitesse la pente en criant, ils nous doublent et nous devancent en courant. Ce madrier est en fait mis en travers d’un gros ruisseau que nous devront traverser. Merci les enfants ! Marche éprouvante, très fort dénivelé. 95 mètres de dénivelé entre le haut du village et les rizières en descendant puis entre les rizières et la source en montant. Nous arrivons à la source, les coupeurs débroussaillent les alentours, validation par Jean-Claude et les autorités du village de l’emplacement du captage. Nous sommes de retour au village pour 12h30, nous sommes épuisés.

Le 16 Avril 2015 (3h de marche dans la journée) :
Nous partons vers 9h pour TANANBAO, les porteurs impressionne par leur résistance physique. Nous Arrivons à TANANBAO à 11h,

Le 17 Avril 2015 (5h de marche dans la journée) :
Nous partons pour la source vers 8h30. La plupart des coupeurs sont des enfants et nous sommes accompagnés par les coupeurs (Ils sont tous pieds nus), l’ancien du village et le chef du village. La montée pour aller à la source est raide ! Nous descendons ensuite pour réaliser la TRACE du réseau, et nous découvrons un peu plus bas un autre lieu plus approprié pour la réalisation d’un barrage. Nous réalisons donc une deuxième implantation sur ce nouveau site. La descente pour la TRACE à travers la brousse est longue et périlleuse et nous épuise. Nous arrivons au village vers 12h30. Petite sieste avant de partir à l’école vers 15h30, Les porteurs jouent toujours au foot depuis qu’ils sont rentrés de la source (Mais comment font-ils ? Ils boivent de la potion magique !).

Le 18 Avril 2015 (7h30 de marche dans la journée) :
Levé 5h30, Tout les villageois sont là, pour nous saluer, je suis ému de voir tout l’intérêt que l’on nous porte. Nous partons à 7h. Nous faisons une halte à ANJOROZOTO, Nous transitons par SAKAIVO SUD et AMBAHOMA, pour arriver vers 13h à FEMPINA. Nous arrivons KO de cette longue marche, les porteurs eux retournent sans perdre de temps à TANANBAO (Vous voyez le truc !! Moi je n’aurais pas pu et pourtant je n’ai rien porté). On nous annonce sereinement que l’on ne peut rester à FEMPINA ce soir, nous devons donc rejoindre AMBOASARY immédiatement. Il faut compter 1h30 de marche pour se rendre à ce village, nous en avons plein les pattes, mais il faut y aller. Nous aurons marché plus de 7h 30 ce jour sans vraiment manger. Arrivée vers 17h à AMBOASARY, autant vous dire que je suis sur les genoux. Nous sommes installés dans une petite maison ZAFIMANIRY au centre du village, ce soir nous sommes au dodo à 19h30. Pas besoin de berceuse.

Le 19 Avril 2015 (2h30 de marche dans la journée) :
Départ à 8h, notre marche est difficile jusqu'à FALIARIVO du fait que nous n’avons pas eu le temps de récupérer de la grande marche d’hier. Nous arrivons à 10h30. Nous nous reposons jusqu’au soir en partageant de bons moments avec les villageois. Dodo tôt, nous sommes HS, un jeune voisin écoute la musique assez fort et tard dans la nuit, ha ! les progrès de la technologie.

Le 20 Avril 2015 (2h de marche dans la journée) :
A FALARIEVO nous montons au barrage.

Le 21 Avril 2015 (3h de marche dans la journée) :
départ vers 8h. J’ai le coeur gros de quitter les ZAFIMANIRY, mais en même temps j’ai un peu hâte de retrouver le confort auquel je suis habitué (WC, douche, boisson bien fraîche). De loin en quittant le village tout les villageois nous observe d’en haut et je leur fait de grands signes. Nous marchons sur une belle petite piste qui relie FALIARIVO à ANTOETRA, je peine ce dernier jour sur les raidillons, voila dix jours que l’on marche intensément et je commence à sentir mes limites. Nous arrivons à ANTOETRA vers 10h40. Nous sommes sur les genoux et pourtant nous n’avons jamais rien porté, imaginez les porteurs ! (Qui sont pour la plupart pieds nus). Arrivée à ANTOETRA nous partageons des boissons fraiches avec toute l’équipe du matin. Nous mangeons une délicieuse omelette aux sardines. Petite sieste, première douche depuis dix jours, avec des seaux, mais quel bonheur. Voila que je tombe dans les pommes. Jean-Claude a eu une petite frayeur, mais je suis très rapidement d’aplomb, il s’agit simplement d’un surcroit de fatigue.
Dodo à 20h

Le 22 Avril 2015 (Fini la marche) :
Lever 6h00, premier petit déjeuner sans riz. Ce matin le village est très animé, c’est le grand marché de 9h à 15h, tout les villageois des alentours font des kilomètres à pied pour se rendre au grand marché d’ANTOETRA. Arrivée à AMBOSITRA vers 14h. Nous mangeons un plat avant de monter dans nos chambres pour prendre une douche (Une vraie cette fois-ci). Quel luxe, téléviseur, et salle de bain. Nous allons faire Dodo à 20h30.

2014

Informations et point sur nos actions à Antoétra.

4 février 2014

RY TANIDRAZANAY MALALA Ô.

Lors de notre séjour d'octobre 2013,
les nombreuses inaugurations d'écoles, aductions d'eau, installations électriques solaires et autre réalisation de piste, distribution des fournitures scolaire, ...
sont l'occasion de chanter avec les enfants des villages l'hymne national malgache le
RY TANIDRAZANAY MALALA Ô.
Nous vous proposons de découvrir ce texte malgache et sa traduction en français.
Les enfants chantent l'hymne malgache - le RY TANIDRAZANAY MALALA Ô - lors de l'inauguration d'une école Babakoto.

2013

Informations et point sur nos actions à Antoétra.

2 décembre 2013

POINT SUR LA GRANDE MARCHE DE LA MISSION 2013 A ANTOETRA.

Au cours de ce mois d'octobre une équipe de quatre membres de Babakoto a partagé, dans les villages, la vie des ZAFIMANIRY.
Dans son compte-rendu de voyage Jean-Pierre déclare :
"Cela fait 14 ans que nous passons tous les mois d’octobre à Antoetra. Jamais les conditions climatiques n’ont été telles.
Tout le mois a été froid, tous les après midi, nous avions la pluie !"
Nous avons cependant passé un mois de grand bonheur grâce au soleil des cœurs de tout un peuple.
En voici les témoignages :

Pour nous rendre de village en village notre "caravane" a franchi monts, rivières, rizières, ponts incertains, ... nous avons inauguré les nouvelles écoles, là vous créez un terrain de sport, dans d'autres villages le temps des inaugurations et des explois de vos valeureux sportifs aux pieds nus est venu, après l'effort, sur l'herbe, dans vos cases, dans les nouvelles écoles, le réconfort autour de bons petits plats, en dernière semaine, lors des journées chargées à Antoetra, "chef lieu", pour les multiples inaugurations et la grande distribution des fournitures scolaires,
notre présidente est venue partager ces temps d'efforts et de joie ...

30 septembre 2013

POINT DES CHANTIERS D’ECOLES EN DE CE TROISIEME TRIMESTRE 2013

A FALIARIVO les toitures, portes et fenêtres sont posées. La finition des maçonneries est prévue pour le début septembre. A SAKAIVO NORD les mobiliers viennent d’être livrées, il reste le chantier à nettoyer. A IFASINA l'école de trois classes est entièrement terminée. A ANKARENANA les approvisionnement sont terminés mais nous avons à le vérifier notamment pour la charpente, planches et bois d’échafaudages. A AMBAHONA le bâtiment est couvert, les portes et fenêtres sont en cours de pose. et les WC sont commencés. A KIDODO l'emplacement du terrain de sport est choisi mais mais il faut vérifier l’absence de risque lié aux circulations des eaux de ruissellement. A MAHARIVO le terrain est réalisé à plus de 50 %. Dès la finition des terrains de sport on lance les fabrications de moellons, pierres…. Ces deux derniers villages ne sont pas sur la commune d'Antoetra.
Malgré nos multiples démarches, il manque 9 enseignants subventionnés. Les cours sont assurés dans ces classes par des enseignants rémunérés par les habitants.

9 août 2013

Pour l’après réalisation des écoles des projets seront étudiés au cours du quatrième trimestre :
l’Assainissement d’Antoetra, les escaliers de Sakaivo nord, trottoir ou caniveau autour des écoles pour assainir les murs des écoles qui verront l’arrivée d’un réseau d’eau, gouttières et cuves de récupération des eaux de toiture des écoles qui ne connaîtront pas de réseau d’eau.
Pour la prochaine rentrée, on reprend la distribution de fourniture scolaire pour les écoles ayant founies les fiches de liaison.

30 juillet 2013

POINT DES CHANTIERS DES ECOLES EN CET ETE 2013.

Les deux classes d'AMBALAMAHARAVO sont entièrement terminées.
Pour les écoles en cours : FALIARIVO, la toiture est posée - SAKAIVO NORD, la toiture est posée, - IFASINA, le chantier est terminé - AMBAHONA, les approvisionnement (ciment, fers, tôles…) sont commandés, livraison prochaine.
Nous avons décidé de tester la mise en place à Antoetra d’un dispositif de lavage des mains aux toilettes et de lancer deux terrains de sport à Kidodo et Maharivo Ambatolampy.

30 juin 2013

La connaissance de la commune de d’Antoetra par Babakoto a permis aux équipes d’Electricien sans Frontières d’intervenir rapidement et efficacement pour mettre en place des équipements très utiles.
Voici des précisions, dans la presse locale en date du lundi, 27/05/2013, sur ces réalisations.
Les centres de santé de base d’Antoetra et de Faliarivo, dans la commune rurale d’Antoetra-Zafimaniry, viennent d’être électrifiés grâce à des panneaux photovoltaïques. Toujours dans le village de Faliarivo, les habitants ont désormais accès à l’eau potable servie par 10 bornes-fontaines. Ce réseau d’adduction d’eau potable a nécessité 2200 m de tranchées faites par les habitants et la pose de 2200 m de tuyaux ainsi que d’un barrage de retenue. Des réalisations qui ont été rendues possibles, grâce à l’intervention de l’association « électriciens sans frontières » (ESF) à Antoetra, composée respectivement d’André Bernard et Shubart Jean Claude, responsable de l’électricité et de l’adduction d’eau potable. C’est dire que l’association ESF contribue au recul de la pauvreté, puisque réaliser l’électrification en milieu rural et l’accès à l’eau potable sont autant d’indices qui contribuent à la performance et au bien-être de la population, se rend compte Kotoniaina Rafanomezana dit Maurice, maire d’Antoetra-Zafimaniry.

26 juin 2013

LES ENFANTS DANS UNE NOUVELLE CLASSE BABAKOTO EN MAI 2013.

14 juin 2013

POINT DES CHANTIERS DES ECOLES EN MAI 2013.

Les EPP Tanambao sud, de Somaina et d'Anjorozoro sont entièrement terminées.

Les chantiers en cours concernent les écoles
d’AMBALAMAHARAVO, les deux classes sont entièrement terminé à la mis mai,
la ceinture supérieure l’école de quatre classes de FALIARIVO est coulée,
la pose de la toiture est en cours à SAKAIVO NORD, une école de trois classes,
à IFASINA le chantier des trois classes est pratiquement terminé après séchage des peintures sur ciment,
pour l’école d’AMBAHONA de trois classes nous en sommes à la préparation des matériaux :
les moellons sont faits, l’approvisionnement des graviers est en cours, l’approvisionnement du sable débute,
à ANKARENANA, pour une école de quatre classes , tout traîne, l’attitude de la population est décevante;
il est probable que nous enverons les maçons à Ambahona AVANT Ankarenana.

29 avril 2013

Voici, en ce mois d'avril 2013 NOS NOUVELLES ECOLES flambant neuves et équipées de leur mobilier.
Nous remerçions, de la part des enfants d'Antoetra, tous ceux qui ont participé à leur financement, à l'administration des travaux et de l'association Babakoto et à tous nos amis malgaches qui ont assuré l'approvisionnement des matériaux, la réalisation des travaux, ...
Un nouvel article de Midi Madagasikara
précise toutes les conséquences de l'action de Babakoto sur l'évolution de la commune d'Antoetra.

2 avril 2013

RENVERSANT
Voici l'état de nos écoles en cours de travaux en ce mois de mars 2013.
Vous constatez les diverses étapes des travaux nécessaires suivant l'avancement de chaque école.
Prenez le temps de lire l'article de presse de Midi Madagasikara de ce 19 avril 2013. Il fait le point sur nos actions à Antoetra.

2012

Informations et point sur nos actions à Antoétra.

28 août 2012

Pendant notre été de vacances nos maçons sont à la tâche sur les trois chantiers du sud d'Antoétra.
Voici les photos de l'avancement des travaux des écoles d'Anjorozoro, de Somaina, de Tananbao Sud.

28 juin 2012

Nous vous précisons que nos actions sont diverses et souhaitons tout soutien et initiative.
Ici, sur ces photos d'avril, la répartition des pommes de terre, engrais, semences de carottes et brèdes, bêche etc.. est prête. Chacune des 50 familles bénéficiaires va pouvoir récupérer son lot pour le long transport sur les sentiers.


4 juin 2012

Nous vous informons de la réception de la nouvelle école d'Antétézandrotra au cours du mois d'avril.
C'est une grande joie pour les amis de Babakoto de voir l'école réalisée dans ce village en difficulté.


12 mai 2012

A la suite de notre dernière intervention à Antoétra,
nos diverses actions sont sitées en exemple dans la presse malgache.
Nous vous proposons la lecture de ces deux articles récents.

19 avril 2012

La semaine passée nous avons assisté au départ des mobiliers pour Antétézandrotra. 136 porteurs sont partis chargés des précieux bureaux à 15 heures pour 3 heures de marche.
Antétézandrotra est un village très pauvre mais les habitants ont bien assuré la réception de l'école, une réussite.
Nous avons distribué dans le village trois valises de pulls pour enfants.

2011

Les actualités sur Madagascar, Antoétra et sur nos actions.

9 décembre 2011

Chers Membres, Amis et visiteurs,
nos "lucioles" mettent notre association sous les projecteurs de l'actualité Malgache.
Un grand merci à Monsieur Angelo et Mademoiselle Joly
pour leur importante participation à cette action.
Voici les articles de presse de L'Express de Madagascar et de Midi Madagascar sur l'opération «lucioles chez les Zafimaniry».

11 juillet 2011

Chers Membres, Amis et visiteurs,
Une équipe vient de rentrer de Madagascar après une mission bien remplie. Anne, Christine, Jacqueline et Jean-Pierre ont réceptionné trois autres écoles réalisées par notre association. Ils ont aussi beaucoup travaillé sur place avec les autorités locales pour assurer la pérennité de nos réalisations. Vous verrez que notre action sur place est une belle réussite, d’une ampleur inespérée. Nous vous communiquons le compte-rendu de ce voyage.

Toute notre réussite repose sur votre aide, et nous vous en remercions de tout cœur.

L’an prochain, Babakoto aura 10 ans d’existence et nous avons considéré qu’il nous fallait marquer cet anniversaire. Le bureau a décidé d’inviter M. le Maire d’Antoetra à venir célébrer ces 10 ans, avec nous en France. Cet anniversaire se fera le dimanche 1° juillet à Sabran près de Bagnols sur Cèze (30). Nous tenons à préciser que les frais engendrés par le venue de M. le Maire d’Antoetra en France seront entièrement pris en charge par des Amis, ceci ne coûtera rien à Babakoto. D’ores et déjà retenez cette date du 1° juillet 2012. Ce sera l’occasion de rassembler un maximum d’entre nous.

2010

Les actualités sur Madagascar, Antoétra et sur nos actions.

7 décembre 2010

Nous venons d’apprendre que le village d’Analamanana (70 cases) où nous avons construit une école en 2009 a fait l’objet d’une attaque des Dahalo (bandits) le 1er décembre. Après avoir pillé les cases, blessé des habitants au couteau (dont un instituteur), les dahalo ont brûlé entièrement le village, seules deux cases situées un peu à l’écart ont été épargnées, ainsi que l’école et le temple. Les habitants se trouvent totalement dépourvus de tout et apeurés.
Voir notre fiche pour les précisions sur le soutien apporté par Babakoto et les photos de cette catastrophe.
Nous ajoutons, ce 30 décembre 2010, l'article du journal "le midi malagasy du 29 décembre 2010".

30 novembre 2010

Nous félicitons Monsieur Honoré, l’infirmier de Faliarivo pour sa réussite à l'examen du permis de conduire moto.
Nous avons remis, ce 18 novembre dernier, au centre de santé de Faliarivo, la moto de service qu'il va utiliser pour intervenir vers plus de villageois.
Nous vous invitons à voir la photo de la remise de la moto au centre de santé de Faliarivo.

24 octobre 2010

Voici le point sur nos actions en cours à ANTOETRA en cette fin octobre.
Ce 23 octobre a eu lieu la distribution de l’aide agricole aux plus pauvres de la commune. Il a été distribué à 94 familles selectionnées : 188 arbres fruitiers, 1152 kg de semences de pommes de terre, 300 kg de semences de haricots, 128 paquets de choux et carottes, 94 bêches, 30 haches, 1920 kg d’engrais organique, 300 paquets de pousses de manioc, 300 paquets de pousses de patates douces. Une formation a été dispensée aux familles.
Voir la planche photos
et l'article de Midi Madagasikara du 28 octobre sur ce grand moment de partage avec nos amis de la commune.

Nos chantiers de construction d'école vont bon train. A VOHITANDRIANA, Il ne reste pratiquement que les peintures, l’école ouvrira en novembre.
Les écoles de SAKAIVO SUD et SONIERANA sont maintenant couvertes, les maçons réalisent actuellement les sols.
Voir notre planche photos
sur le déroulement de la grande action de notre association pour les enfants des villages d'Antoetra.

4 octobre 2010

Contrairement aux autres années le voyage n'a pas lieu en ce mois d'octobre.
En ce début d'automne nous vous convions à lire
le compte rendu du voyage exeptionnel
de juillet/août 2010.
Bonne lecture sur les traces de Benjamin et Valentin (11 et 12 ans) dans la froidure de l'hivers d'ANTOETRA.

17 août 2010

Notre équipe est rentrée de Madagascar vendredi passé.
Voici a travers un article de la presse malgache le premier écho de ce séjour.

17 juillet 2010

La presse parle de Babakoto. Voici l'article du journal paru à l'occasion du départ d'une nouvelle équipe pour Madagascar.

3 juillet 2010

En ce début du second semestre 2010,
nous avons en chantier les écoles de SONIERANA, SAKAIVO SUD et VOHITANDRIANA.
Sur ces trois chantiers les fondations et la longrine inférieure sont réalisées, les élévations de murs sont en cours.
L'engagement de la réalisation du terrain de sport TANAMBAO NORD est pris. Le chantier sera effectif dans les prochaines semaines.
Les héliantes poussent bien et font 40 à 50 cm de hauteur.

26 juin 2010

Dans le suivi de nos actions, nous vous proposons les photos des fondations de l'école de SOANIERANA en cours de construction.

6 juin 2010

Dans le suivi de nos actions, nous vous proposons cette page concernant la préparation du transport des matériaux nécessaire à la construction d'une école.

5 juin 2010/

Nous recevons des nouvelles de notre nouvelle action, la plantation des tubercules d'HELIANTES par les habitants d'Antoetra. Cette plante, de la famille des topinambours mais avec une meilleure valeur nutritive, ne nécessitant pas d’entretien, pas d’engrais…
Voici les premières photos des plantes issues des tubercules plantés en avril.

10 mai 2010

A la suite du voyage d'avril et de la tenu du Conseil d'Administration de début mai, nous vous informons de l'avancement des chantiers et des lancements nouveaux :

Analamanana haut et bas, Ambalavero sont terminées. Seuls les gravillons devant être mis autour du bâtiment (pour éviter les projections de terres sur les murs) restent à réaliser.

Sakaivo sud termine ses terrassements (terrain de sport et plateforme école), l’approvisionnement du sable et des bois pour échafaudages).

Soniérana termine ses terrassements le 30 avril. Les moellons, pierres, graviers sont fabriqués, le sable et les bois d’échafaudages sont approvisionnés. Début mai nous seront en mesure de commencer l’approvisionnement des matériaux venant d’Ambositra.

L’école d’Holoma sera terminée vendredi 14 mai. La mise en service sera effective dès le lundi 17 mai après la messe dans le bâtiment le dimanche 16 mai.

Les plantations que nous avions prévues sont toutes réalisées.

la pépinière d'héliantes, une plante de la famille des topinambours mais avec une meilleure valeur nutritive, a été réalisé avec les habitants lors du séjour d'avril.

Nous avons distribué 40 lampes lucioles (à dynamo). Nous les avons distribuées chez 20 habitants
« évolués », instits, Médecin, Infirmier etc…. et chez 20 habitants « pauvres ». Dans quelques mois nous enquêterons sur l’utilisation réelle et sur la fiabilité du matériel.

Nous engageons maintenant l’évacuation supplémentaire des rochers de Soniérana et son approvisionnement, le terrain de sport de Fempina, l'approvisionnement Sakaïvo sud, la construction de Vohitandriana.
Au cours de ce voyage d'avril 2010 notre présidente est allée à la rencontre de nos amis.
Voici, le Compte Rendu de ce voyage, la carte du périple et des photos annexes.

Découvrez dans le détail l'aventure que représente une immersion chez nos amis Zafimaniry.
Voici le récit exceptionnel, détaillé de la mission de nos jeunes membres Babakoto de La Réunion effectué après notre départ. Marie-Thérèse et Philippe nous ont fait parvenir ces photos des écoles d'Ambalavero, de Morarano/Analamanana (village bas) et de Analamanana (village haut).

9 avril 2010

Equipe en partance en avril 2010.

 
Une nouvelle équipe rejoint nos amis Zafimaniry (1).
Au programme la visite d’une école terminée, la visite d’un chantier en phase d’achèvement et la mise au point de quatre chantiers d’écoles qui vont démarrer prochainement.

Ils serons rejoints le lendemain par deux membres de
« électriciens sans frontières ». Ces techniciens vont concrétiser le projet des équipements de 5 ou 6 réseaux d’eau (sur les 12 qui sont programmés sur 3 ans), et les projets de l'électrifications solaires des 2 centres de santé de base.
Un médecin de « Solidarité Homéopathie » complétera l'équipe. Pendant deux semaines elle consultera aux deux centres de santé en compagnie des praticiens locaux . Le but est de voir si l’homéopathie intéresse ces praticiens. Si c’est le cas une action sur le long terme serait mise en place par « Solidarité Homéopathie ».

(1) La charge financière des voyages et séjours à Madagascar est entièrement supportée par les adhérents qui y participent. Vous pouvez nous rejoindre pour participer.

7 avril 2010

Voici, "Nos réalisations en images à jour".
Ces photos vous montrent les écoles réalisées par l'association et le point sur les chantiers en cours. Pour chaque école construite nous aménageont simultanément un terrain de sport.

.

23 mars 2010

Suite au Conseil d'Administration de mars nous vous apportons les précisions suivantes sur les actions en cours :

L'ouverture du chantier du terrain de sport de Fempina est décidée.

POINT DES CHANTIERS EN COURS - Analamanana haut et bas, Ambalavero sont terminées. Sakaivo sud termine ses terrassements (terrain de sport et plate-forme école), l’approvisionnement du sable et des bois pour échafaudages). Soniérana terminera ses terrassements le 30 avril. Les moellons, pierres, graviers sont fabriqués, le sable et les bois d’échafaudages sont approvisionnés. Début mai nous seront en mesure de commencer la construction. Holoma est déjà bien avancée. Le terrain de sport est terminé, l’école sera couverte cette semaine.
Les plantations que nous avions prévues sont toutes réalisées. Les 9000 pieds de vétiver destinés à consolider les talus ont été livrés mercredi 17 mars et seront plantés dans la semaine.

AU COURS DU VOYAGE D'AVRIL (1) en plus des évaluations, suivi des chantiers et rencontres habituelles, trois actions nouvelles :
Nous emportons avec nous 150 tubercules d'HELIANTES que nous planterons avec les habitants à Antoetra de façon a faire une pépinière, pour ensuite fournir les habitants les plus pauvres en plants. Nous avons fait travailler la surface nécessaire. Cette plante, de la famille des topinambours mais avec une meilleure valeur nutritive, ne nécessitant pas d’entretien, pas d’engrais…
L’Infirmier de Faliarivo passe son permis de conduire moto cette semaine. Si réussite nous investissons dans la moto aussitôt.
Nous emportons 40 lampes lucioles (à dynamo). Nous allons les mettre en essai dans 40 cases. Si l’essai est concluant, nous équiperons progressivement toutes les cases, ceci pour éviter aux habitants de supporter le coût du pétrole (onéreux pour eux).

(1) La charge financière des voyages et séjours à Madagascar est entièrement supportée par les adhérents qui y participent. Vous pouvez nous rejoindre pour participer.

.

9 février 2010

Nous avons "besoin" de vous pour les actions en France, pour participer à notre organisation et pour assurer le suivi de nos réalisations et leur bon entretien et utilisation par des séjours à Madagascar (La charge financière des voyages et séjours à Madagascar est entièrement supportée par les adhérents qui y participent.).

.

28 janvier 2010

Dans le Midi libre de ce jour un bel article qui reflète bien ce que l’on fait à Madagascar.
Voir cet article

.

2009

Les actualités sur Madagascar, Antoetra et sur nos actions.

16 novembre 2009

Le Compte Rendu du voyage d'octobre 2009 a été présenté à la réunion du bureau du 5 novembre.
Jacqueline et Jean-Pierre Errot vous invitent à partager leur expérience après cette aventure par la lecture du Compte Rendu de ce voyage .
Voici la carte de la commune d'ANTOETRA avec l'itinéraire suivi pour rencontrer nos amis.

.

31 octobre 2009

Equipe en partance en octobre 2009.

 
Jacqueline et Jean-Pierre, sont revenu de chez nos amis Zafimaniry.
Nous vous proposons une page de photos sur ce séjour.

27 octobre 2009

Un article sur la création des terrain de sport par notre association paraît ce jour dans
le journal Midi Madagasikara dans les colonnes "Sports".

Lire cet article

.

10 octobre 2009

Equipe en partance en octobre 2009.

 
Une équipe réduite, Jacqueline et Jean-Pierre, sont sur les pistes
de nos amis Zafimaniry.
Les voici, le 5 octobre, à Marignane avant leur embarquement.

10 septembre 2009

Voici le point sur nos réalisations en cours en ce début septembre 2009.
Soamandroso est entièrement terminé
Besingahory est entièrement terminé, le chantier sera réceptionné en octobre.
Le terrain de foot d'Analamanana est terminé, l’école de 4 classes en est au niveau de la ceinture supérieure.
Le terrain de foot d'Ambalavero est terminé, l’école « Thierry » de 4 classes en est au niveau de la ceinture supérieure.
Le terrain de sport d'Amboasary et de Sahambalotra sont entièrement terminés.
Pour l'école de Sakaïvo sud : la plateforme de l’école est en cours, pratiquement terminée. Nous attendons des photos pour lancer la fabrication des moellons. Le terrain de sport est en cours de réalisation.
La plateforme de l’école de Soniérana est terminée. Nous rencontrons des difficultés pour la réalisation du terrain de sport. De très gros rochers empêchent les habitants de continuer les travaux. Nous avons envoyé les tailleurs de pierre pour réaliser avec ces rochers les moellons de l’école. Actuellement une première tranche de 5000 est en fabrication.

AIDE AGRICOLE initiée et financée par M. ANGELY est une réussite, les pommes de terre poussent bien.
Le Maire nous a informés, que suite à un article paru dans le « Midi Malagasy », le Ministère chargé de la nutrition, en liaison avec la Banque mondiale, va reprendre cette expérience et l’élargir à de nombreuses régions .

LE PROCHAIN VOYAGE est programmé le 1er octobre pour 4 semaines.
Une dizaine de jours de marche sont prévus avec l’itinéraire suivant : Antoetra, Faliarivo, Vohitandriana, Tanambao, Besingahory, Ambalavero, Analamanana, Ambalavero, Besingahory, Ampasina, Sakabé, Amboasary, Sakaïvo nord et retour à Antoetra. Environ 100 kilomètres !.
Au programme, Etudier les futurs projets sur place avec les responsables locaux, réceptionner les terrains et école terminés.
- Nous procéderons comme d’habitude à la remise des fournitures scolaires, équipements sportifs, savons, brosses à dents etc…
(Le coût de ce voyage est assuré par les participants bénévoles de l'association.)

28 juin 2009

Nous vous proposons le point sur nos réalisations en cours à la fin de ce premier semestre 2009.

25 avril 2009

Vous trouverez, en complément de notre page vidéo : "Rencontre 2009", le
Compte Rendu de notre Assemblé Générale .
Il vous précise : nos actions 2008, nos projets en cours 2009 (1), les membres du CA et du bureau, ...
(1) Nous agisons à Madagascar avec des entreprises, personnel, population Zafimaniry et amis malgaches. Les événements actuels ne compromettent donc pas la continuité de nos actions.

21 avril 2009

Agir avec l'Association BABAKOTO c'est aller "A la rencontre des ZAFIMANIRY"
Nous vous proposons de rejoindre notre page "Rencontre 2009" pour apprécier ce peuple et nos actions.

.

5 avril 2009

Article de COURRIER INTERNATIONAL : résumé sur les évènements de ces dernier mois.

.

27 février 2009

Article de COURRIER INTERNATIONAL sur les évènements en cours à Madagascar.
Les articles de Courrier Internationnal comportent des liens vers les journaux de Madagascar.


20 février 2009

Article de COURRIER INTERNATIONAL sur les évènements en cours à Madagascar.


27 janvier 2009

Article de COURRIER INTERNATIONAL sur les évènements en cours à Madagascar.


14 janvier 2009

Article du premier quotidien national malgache "Midi Malagasy", "Antoetra et « Babakoto », main dans la main".


2008

Les actualités sur Madagascar, Antoetra et sur nos actions.

29 octobre 2008

Le Compte Rendu du voyage de septembre/octobre 2008 a été présenté à la réunion du bureau du 23 octobre.
Louis et Yvonne Vidot, Jacqueline et Jean-Pierre Errot vous invitent à partager leur expérience après cette aventure à travers la lecture du Compte Rendu de ce voyage.
Découvrez en photos les écoles.

25 juin 2008

Voici la carte de la commune de ANTOETRA, avec nos réalisations et les chantiers en cours.

6 juin 2008

Le Compte Rendu du voyage d'avril/mai 2008 a été présenté au CA du 4 juin.
Jacqueline, Jean-Pierre, Régis et Philippe vous invitent à partager les difficultés et satisfactions de cette aventure à travers la lecture de ce document.
Découvrez en photos leurs conditions de vie pour passer du voyage à la rencontre et voir vos écoles.

29 avril 2008

Le chantier a bien démarré à l'école d'Ampanenjanandavaest , le terrain de sport est déjà terminé, les élévations de l'école sont en cours. La population s'investi énormément. Nous espérons vous montrer des photos de la construction pour notre retour de brousse prévu le 15 mai (10 jours de marche).

28 avril 2008

Voici un article paru dans la tribune de Madagascar concernant la commune que nous aidons.

27 avril au 28 mai
2008

Deux bénévoles partent en séjour à Madagascar avec les objectifs suivants :
- Réceptionner l’école de SAHAMBALOTRA. Elle est ouverte depuis le 7 janvier mais nous voulons aller voir la qualité du travail réalisé
- Approvisionner le chantier de l’école de AMPANENJANENDAVA, école anticyclonique de quatre classes. Il va nous falloir négocier les matériaux, mobiliers etc… et organiser leur approvisionnement jusqu’à Antoetra.
- Réceptionner la plateforme pour la reconstruction de l’école de SOAMANDROSO, école anticyclonique de 4 classes. Nous voulons, avant le commencement de la construction voir la réalisation des dispositifs que nous avons imposés pour protéger le bâtiment des eaux de ruissellement, l’école étant implantée à flan de colline.
- Nous voulons établir un programme pluriannuel de construction d’écoles. Pour se faire il nous faut avoir une bonne connaissance de la situation sur TOUTE la commune. Nous ne connaissons pas les trois villages les plus éloignés. Si notre condition physique et la météo le permettent, nous allons aller voir ces trois villages, ANOSISATO, ANALAMANANA, AMBALAVERO. Ensuite nous rencontrerons les chefs de villages concernés pour établir un programme prévisionnel sur trois ans.
- Nous voulons rencontrer le CISCO (l’Inspecteur d’Académie) pour voir avec lui les perspectives d’avenir.
- Nous voulons rencontrer les autorités sanitaires (le Médecin Inspecteur du District à changé) pour voir comment faire évoluer notre aide dans le domaine de la santé.
- Nous profiterons de notre présence pour réalimenter les 2 Centres de Santé de Base en médicaments essentiels.


10 mars
2008

Nous recevons les premières photos des dégats cycloniques d'Yvan. Voir ce premier témoignage.

5 mars
2008

Le cyclone Yvan n’a pas épargné la commune d’Antoetra. Les villages ont été balayés par des vents et des pluies très importants.
A priori on ne dénombre pas de victimes parmi la population.
De nombreuses rizières ont été détruites. Elles sont généralement construites en terrasses et beaucoup ont cédé. C’est inquiétant pour les mois à venir, car sans récolte !
Deux écoles parmi les plus anciennes de la commune,(VOHITANDRIANA et HOLOMA) mais construites en dur (pierres tendres montées à l’argile et couvertes en tôles) ont été totalement détruites, y compris le mobilier (tableaux, tables bancs) qui se trouvait à l’intérieur.
Nous avons deux terrains de foot en construction. L’un à AMBAHONA n’a subit aucuns dégâts. L’autre à AMPANENJANENDAVA a un peu souffert. Quelques remblais ont été lessivés mais rien d’important.
Prochainement les photos des dégâts.